Qu’est-ce qu’une thérapie de couple ?

Une thérapie de couple permet d’aborder les conflits psychiques de chacun des partenaires afin de comprendre ce qui empêche la relation de bien fonctionner. Durant tout le suivi, le couple sera amené à exprimer ses pensées et ses sentiments afin d’éclaircir ses divergences. Elle permet de « faire le point » sur ce que vit chacun des membres du couple afin de réengager une meilleure écoute et une communication plus constructive.

Qu’est-ce qui amène un couple à vouloir s’engager dans une thérapie ?

Quand le couple prend conscience qu’il est en crise, il pourra avoir l’envie ou le besoin d’entamer une thérapie de couple. La crise peut prendre différentes formes au sein du couple : une absence de sexualité, une communication bloquée, une consommation d’alcool excessive par l’un des conjoints, une infidélité découverte, des évolutions de vie différentes, un manque affectif, des déceptions à répétition, un déménagement, le manque de projets, la venue d’un enfant, ou la combinaison de plusieurs facteurs en même temps. Il existe une profonde remise en question de l’équilibre du couple. Ensemble, les partenaires pourront alors envisager d’aller consulter un professionnel pour en parler, apprendre à mieux communiquer, se faire accompagner afin d’éclaircir la situation et mettre des mots sur l’état d’esprit de chacun. Venir échanger sur ses difficultés peut permettre au couple de retrouver une certaine sérénité, savoir quelle direction prendre afin de retrouver un équilibre de vie.

Le recours à une tierce personne permet le plus souvent au couple de débloquer les échanges afin que la communication soit plus constructive et honnête possible afin d’écarter toutes les zones d’ombres qui obscurcissent la relation. Le cadre thérapeutique offre la possibilité aux partenaires d’exposer leurs ressentis sans que cela se termine par des reproches ou en dispute. Le professionnel qui mène la thérapie conduit les partenaires à prendre du recul sur eux-mêmes, ce qu’ils vivent, ce qu’ils ressentent, afin de trouver des solutions qui leur correspondent.

Quels sont les objectifs ?

Le recours à un spécialiste peut aider un couple à sortir de l’impasse. Se dire les choses devant un professionnel est essentiel : les ressentiments s’apaisent et les conjoints peuvent à nouveau s’écouter.  Pouvoir exprimer ses doutes ou ses regrets face à un tiers permet souvent de rétablir un dialogue au sein du couple. Malheureusement, en tant que thérapeute on se rend compte que beaucoup de couples viennent souvent bien trop tard en thérapie, c’est-à-dire que trop de mal a déjà été fait au sein du couple, qu’il existe beaucoup de rancœurs, de désillusions et d’amertume. Dans certains cas, il n’y a plus d’amour chez l’un des partenaires. Dans cette situation, une thérapie de couple peut aussi accompagner un couple à se séparer. Lorsque la séparation est voulue par un seul et que l’autre doit s’y résoudre, cela peut aussi être une bonne indication pour entamer un suivi en thérapie de couple, notamment lorsque cette séparation touche aussi les enfants issus du couple (comment le dire aux enfants, quel mode de garde doit-on adopter, comment faire face aux éventuelles souffrances des enfants, que faut-il ou non leur dire ..)

Et si un conjoint ne veut pas venir ?

Il arrive souvent qu’un conjoint se montre réticent quant à entamer ce genre de thérapie. Le partenaire moteur pour une thérapie pourra essayer d’en parler une ou deux fois pour savoir si son conjoint peut changer d’avis, sans trop insister afin de ne pas créer un blocage. Sinon, une première séance pourra être proposée pour que le couple comprenne comment fonctionne une thérapie, entendre ce que le partenaire a à dire avant de se lancer ou non dans ce type de suivi. Le refus n’est pas forcément une volonté de séparation, ni la preuve d’un désamour mais cela peut révéler une certaine pudeur émotionnelle quant à venir exprimer ses problèmes devant un thérapeute parfois par peur du jugement ou le sentiment d’un malaise quant à venir s’épancher sur ses soucis personnels.

Comment se déroule une thérapie de couple ?

Le principe d’une thérapie de couple est l’exploration de ce qu’il se passe dans la relation. Nous nous intéressons à la relation entre les deux partenaires et à ce qui a conduit aux difficultés existantes. Il s’agit vraiment à s’intéresser uniquement à la relation et non aux histoires personnelles. On ne les met pas réellement de côté, bien sur, et elles pourront être évoquées, mais elles ne seront pas travaillées en séance de couple. Ce qui va nous intéresser sera de savoir comment le vécu de chacun, influence la relation de couple. Il sera question de comprendre ce qui a changé, pourquoi les choses se sont altérées, pourquoi il existe des difficultés de communication, pourquoi il existe davantage de disputes, comment s’est installée la distance entre chacun des partenaires, etc.

Il est nécessaire d’avoir en tête que le couple est une entité vivante, il évolue. Il sera important pour chacun de savoir s’il aime encore ou non la relation dans laquelle il est et s’il a envie de continuer d’avancer avec l’autre, de continuer à construire ensemble. Parfois, il n’y a plus d’amour et la thérapie permet de l’évoquer et de se séparer avec plus de sérénité.

Pendant les séances, le thérapeute reviendra sur l’histoire du couple, son fonctionnement, son évolution, ses blessures, ses blocages, ses déceptions, ce qui a pu altérer la communication et créer des dysfonctionnements. Le psychologue va interroger chacun des partenaires sur, ses interprétations, son vécu et ses ressentis quand l’autre exprimera éventuellement des reproches, des frustrations ou des inquiétudes sur la suite. On va regarder ce qui construit et ce qui déconstruit le couple.

A quel moment se termine une thérapie de couple ?

Une thérapie de couple quand le couple a repris les compétences et dispose de suffisamment d’outils lui permettant continuer à évoluer, que ce soit vers une séparation ou en couple, sans avoir besoin d’avoir un accompagnement psychologique.

Enfin ,dans certains cas la thérapie de couple n’est pas suffisante. En effet, si l’un des deux partenaires connaît une difficulté profonde qui détériore son couple et aussi sur son propre équilibre psychique, il est conseillé de la compléter par une thérapie individuelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Prendre rendez-vous en ligneDoctolib